[Exclusif] Crise à l’Orchestre des Pays de Savoie

Antoine Pecqueur 14/02/2018

Nomination d’un médiateur, lettre des salariés au ministère de la Culture… la tension est à son comble entre les musiciens et leur chef Nicolas Chalvin.

Pendant que les touristes se massent sur les pistes de ski avoisinantes, l’Orchestre des Pays de Savoie connaît, lui, la plus grave crise de son histoire. Un médiateur vient d’être nommé par le conseil d’administration de l’Orchestre. Car la tension est à son comble entre le directeur musical, Nicolas Chalvin, et les salariés, musiciens comme administratifs, de la formation. Ces derniers viennent de décider d’écrire au délégué à la musique du ministère de la Culture, Alain Loiseau, pour l’alerter de la situation, délétère selon eux, tant d’un point de vue musical que relationnel. "Près de la moitié des musiciens a été au moins une fois en arrêt maladie sur la saison", témoigne un membre de l’Orchestre, qui parle de "politique de l’intimidation". "Il y a de la souffrance au travail", confirme Damien Pousset, administrateur général de l’Orchestre.

L’été dernier, Nicolas Chalvin a resigné pour un mandat de trois ans à partir de la saison prochaine. Cette décision du conseil d’administration de l’Orchestre a mis le feu aux poudres dans les rangs des musiciens. Ceux-ci demandent au ministère de la Culture que ce mandat soit impérativement le dernier de Nicolas Chalvin et que les concerts soient partagés entre le directeur musical et davantage de chefs invités ou même sans chef pour les programmes qui le permettent. Doit aussi être débattue la place de l’administrateur général, Damien Pousset. La gouvernance est aujourd’hui complétement bloquée entre le directeur musical et l’administrateur général. "Je ne peux pas continuer si je n’ai pas un minimum de prérogatives. Il y a une dissémination du pouvoir", nous dit Damien Pousset.

Pour finir, le concours de cor solo doit être reporté faute de candidats. "Une série d’incidents entre le chef et des musiciens remplaçants a réussi à fédérer contre lui toute une communauté où le bouche à oreille va très vite", témoigne un musicien. On attends maintenant la réaction du ministère de la culture et des collectivités territoriales. Une chose est sûre : une éventuelle labellisation d’orchestre national en région nécessiterait une profonde réorganisation de la formation savoyarde. Nicolas Chalvin, que nous avons contacté, n’a pas souhaité s’exprimer.

Mise à jour jeudi 15 février
Ce matin, l’Orchestre des Pays de Savoie a décidé de maintenir le concours de cor solo, prévu le 6 mars.

Suzanne Gervais et Antoine Pecqueur

L’Orchestre des Pays-de-Savoie en chiffres

2,4 millions d’euros : le budget annuel, dont 630 000 euros du Conseil Savoie Mont-Blanc et 600 000 euros du ministère de la Culture
23 : le nombre de musiciens permanents, embauchés à 70% de temps de travail.
10 : le nombre de salariés administratifs

Pour lire la suite ( %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous