Nouveaux instruments, nouveaux langages

Marc Rouvé 11/04/2018
De l’Artiphon au Yaybahar, état des lieux des dernières innovations instrumentales. Voyage en terre (encore) inconnue.
La facture instrumentale et la création musicale ont toujours été étroitement liées. Elles se nourrissent mutuellement, dans une sorte d’émulation continue où chaque partie joue tour à tour le rôle d’aiguillon. Il suffit de penser au passage du clavecin au pianoforte puis au piano, de l’invention du système Boehm pour les instruments à vent ou encore des ondes Martenot et, plus près de nous, des instruments électriques (synthétiseurs, guitares et basses électriques, boîte à rythmes…) qui ont permis la création de nouveaux langages musicaux (réunis sous la bannière des “musiques actuelles”). Cette liste n’est pas exhaustive, tant les exemples abondent depuis le 17e siècle. Un mouvement qui est loin de s’être arrêté avec le 21e siècle. Aujourd’hui, les fabricants, artisans comme industriels, continuent d’innover et ouvrent ainsi aux interprètes comme aux compositeurs de nouvelles perspectives d’explorations musicales.

Pour lire la suite (84 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous