Un Schneider à découvrir

Alain Pâris 08/05/2018
Le patronyme Schneider (tailleur, en français) est très répandu dans les pays germanophones, comme souvent les noms de métier. Il n’y a donc rien de surprenant qu’au fil des siècles plusieurs Schneider se soient illustrés dans la musique. Grâce au hasard d’un rapprochement éditorial outre-Rhin, l’un d’entre eux se trouve placé sous le feu des projecteurs.
Friedrich Schneider (1786-1853) semble avoir été une personnalité importante en son temps. Aîné d’une fratrie de compositeurs et père d’un cantor respecté, ce contemporain de Weber partagea sa carrière entre Leipzig (où il tint notamment l’orgue de Saint-Thomas) et Dessau qui devint sous sa direction un centre musical d’importance. Mais la postérité l’a laissé dans l’ombre et sans l’enthousiasme d’un jeune éditeur musicologue de Leipzig, Nick Pfefferkorn, on ne parlerait plus de lui aujourd’hui. Faites le test sur YouTube : à peine une dizaine d’entrées ! En 1996, Nick Pfefferkorn fonde à Leipzig une maison d’édition musicale à son nom destinée à explorer les répertoires oubliés. Friedrich Schneider en est l’un des bénéficiaires avec notamment deux de ses seize oratorios, Das Weltgericht (“Le Jugement dernier”) et Gethsemane und Golgotha, son ultime contribution en la matière (1838). D’autres projets sont sur les rails lorsque la légendaire directrice des éditions Breitkopf & Härtel, Lieselotte Sievers, soucieuse de préparer sa succession en s’entourant de jeunes éditeurs, fait entrer Pfefferkorn dans son équipe. En 2017, elle se retire en laissant la direction à un tandem composé d’un descendant de la famille Härtel, Sebastian Mohr, et de la nouvelle recrue, Nick Pfefferkorn. En accédant à ce poste chez Breitkopf, Pfefferkorn apporte son fonds éditorial (sa propre maison est absorbée) et Schneider retrouve son éditeur d’origine, mais avec des Urtext et l’accès pour les interprètes à des partitions pour la plupart indisponibles depuis longtemps.

Pour lire la suite (69 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous