Le yoga au conservatoire

Suzanne Gervais 08/05/2018
Près de 2,5 millions de personnes pratiquent le yoga en France et les musiciens n’échappent pas à cette déferlante : ils sont de plus en plus nombreux à s’y s’adonner, entre deux répétitions. Une mode qui gagne aussi les conservatoires.
Des ateliers d’un genre nouveau investissent les conservatoires. Dans la salle, pas de pupitres, mais des tapis de sol. Les chaussures restent à l’entrée, avec les instruments, rangés dans leurs étuis. Legging recommandé. De plus en plus d’établissements proposent des séances hebdomadaires de yoga, de posturologie, de technique Alexander ou de méthode Feldenkrais (voir lexique). Bref, des cours d’éducation physique… pour instrumentistes.

Les musiciens concernés

Elodie Landetcheverry est professeur de danse contemporaine au CRR de Brest. Depuis quatre ans, elle dispense chaque semaine trois cours de yoga d’une heure. « J’ai de plus en plus de musiciens dans ma classe et ils ont toute leur place ici, se réjouit-elle. On est loin de s’imaginer à quel point le haut du corps des instrumentistes – le dos, les épaules et la nuque – est malmené. La pratique du yoga leur permet de travailler l’allongement de la colonne vertébrale et l’ouverture du buste. Deux réflexes qui soulagent les tensions. Les musiciens en retirent un grand bienfait pour leur pratique instrumentale. » De tels ateliers, axés sur le corps et la posture, ne sont plus l’apanage des professeurs de danse. Sandrine Carré enseigne la flûte traversière et la technique Alexander au Pôle Sup’ 93, à Aubervilliers. « Je me suis intéressée à la technique Alexander car je n’arrivais plus à jouer de mon instrument tellement j’avais mal au dos. La pratique instrumentale de haut niveau provoque énormément de crispations. » Même constat qu’à Brest : « De plus en plus d’instrumentistes osent s’inscrire à mes ateliers. » Catherine Augé anime, quant à elle, des séances de posturologie dans les 17 conservatoires municipaux de Paris et ce depuis dix ans. « Avant, j’étais toute seule à proposer ce type de cours. Aujourd’hui, les ateliers de yoga, de technique Alexander ou de Feldenkrais se multiplient dans les conservatoires. »

Pour lire la suite (87 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

2€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous