Restrictions sur le palissandre : le point avant la Cop 18

Marc Rouvé 29/05/2018
Automne 2016 : à l’issu de la Cop 17 de Johannesburg, la totalité des espèces de palissandre était déclarée protégée. Les facteurs d’instruments, d’abord catastrophés, ont vite réagi. Etat des lieux avec Jacques Carbonneaux, chargé de mission à la Chambre syndicale de la facture instrumentale.
Si la décision d’inscrire la totalité des espèces de Dalbergia à l’annexe II de la Cites* n’avait pas été anticipée, les professionnels de la musique du monde entier ont réagi sans tarder, obtenant certaines avancées significatives à la fin 2017, tout en préparant la Cop 18, prévue au Sri Lanka en mai 2019.

Le Dalbergia, ou palissandre, est largement utilisé dans la facture instrumentale. On pense aux instruments à cordes bien sûr, et plus particulièrement à la guitare (pour la touche et le corps), mais la liste comprend aussi les clarinettes, hautbois, harpes, percussions… Ce bois exotique, décliné en plusieurs types selon les régions, est donc une matière première vitale pour les fabricants, qu’ils soient industriels ou artisans. L’inscription à l’annexe II a eu pour conséquence directe un durcissement du commerce de ces bois précieux, l’objectif poursuivi étant d’éviter les déforestations sauvages aux quatre coins de la planète, notamment en Asie et en Afrique. L’utilisation intensive des ressources naturelles, jusqu’à épuisement est à relier à la croissance exponentielle de la production “made in China” depuis la fin des années 1990, comme le souligne Jacques Carbonneaux : « Les Chinois ont d’abord exploité leurs propres forêts, mais, lorsqu’ils ont pris conscience des dégâts causés par cette déforestation massive, notamment avec l’apparition d’immenses déserts, ils ont diversifié leur approvisionnement en prenant pied dans de nombreux pays étrangers. Cela concerne les bois exotiques, bien sûr, mais aussi des bois plus “communs” comme le chêne européen ou les érables nord-américains. Ces essences de bois sont utilisées principalement dans l’ameublement moyen et haut de gamme destiné à contenter une classe moyenne supérieure toujours plus nombreuse en Asie et à alimenter également le marché international. »

Pour lire la suite (74 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Articles en relation :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous