Géry Moutier : «La dissymétrie de moyens entre les deux CNSMD reste un sujet tabou»

Antoine Pecqueur 30/05/2018
Le directeur du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon quitte son poste cette année. Pour La Lettre du Musicien, il dresse le bilan de ces trois mandats passés à la tête de l’établissement.
Dans quelle situation économique est aujourd’hui le CNSMD de Lyon ?
Saine, grâce aux moyens stabilisés de l’Etat, et à la constitution par l’établissement de quelques réserves au profit de ses nécessaires projets immobiliers. Toutefois le cadre de rémunération des emplois enseignants, à la fois rigide et peu attractif, et qui n’a pas évolué depuis plus de quinze ans, va commencer à poser problème. De fait, ce n’est pas l’appât du gain qui fait l’attractivité des CNSMD !
Quelles difficultés avez-vous rencontré au cours de vos neuf années à la tête du CNSMD de Lyon ?
Conduire un tel établissement, entre ancrage patrimonial surpuissant et urgence de la création, est affaire de finesse. Les enseignants sont autant au service de leur art que vigilants envers tout ce qui pourrait déstabiliser leur cœur de pratique. Le glissement de terrain de décembre 2013 et la délocalisation partielle de nos activités ont violemment différé notre projet d’extension, mais ils ont aussi touché l’ensemble des personnels. Des urgences budgétaires (entre la Philharmonie, la maison de la Radio, l’Opéra-­Comique, les ateliers Berthier…) ont mobilisé des moyens directs ou indirects du ministère dans une chronologie qui a télescopé les projets du CNSMD de Lyon. Cela a aussi souligné la dissymétrie des moyens affectés aux deux CNSMD, en espaces, en ressources techniques et en emplois – plus de 90 emplois parisiens étant pris directement en charge par le ministère. Cette configuration figée depuis vingt-cinq ans reste encore un sujet tabou.

Pour lire la suite (78 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

2€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous