La scène musicale lyonnaise, en pleine mutation

Antoine Pecqueur 09/10/2018
Recrutement d’un nouveau directeur musical à l’Orchestre national, départ de Serge Dorny de l’Opéra… entre Rhône et Saône, l’heure est à l’incertitude.
Le départ de Gérard Collomb du gouvernement a fait l’effet d’un miniséisme dans le paysage politique. Pour briguer un quatrième mandat, l’ex-ministre de l’Intérieur a décidé de reprendre d’ores et déjà son fauteuil de maire de Lyon, en sachant qu’il aura face à lui une droite forte, dont on ne connaît pas encore le candidat, mais qui peut se targuer de l’ancrage régional de Laurent Wauquiez, à la fois patron des Républicains et président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Dans ce contexte, il est passionnant d’observer la vie musicale lyonnaise, aussi mouvante que la scène politique. Le lien est d’autant plus étroit que le maire qui a remplacé Gérard Collomb pendant son passage au ministère de l’Intérieur, Georges Képénékian, était l’ancien adjoint à la culture.

Pour lire la suite (85 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous