Hubert Jeanneau : «On ne construit plus un conservatoire comme on le faisait il y a vingt ans»

Suzanne Gervais 31/10/2018
Le cabinet DJ Architectes, piloté par Hubert Jeanneau, a été retenu par la communauté d’agglomération Paris-Saclay pour concevoir le nouveau conservatoire de Palaiseau (91). Les travaux, dont le coût est de 8,4 millions d’euros, démarreront début 2020, pour une livraison fin 2021.
Le conservatoire est-il un bâtiment comme un autre pour un architecte ?
C’est un établissement scolaire très exigeant : le traitement du son y est primordial. Le traitement acoustique de chacune des salles doit être adapté à son utilisation : cours individuels, orchestre, percussions, danse… Les salles d’un conservatoire doivent être plus hautes que la moyenne et, pour éviter la réverbération du son, ses angles ne doivent pas être tous parallèles. Et chaque discipline a ses exigences ! Pour une salle de percussions, il faut veiller à ce que le son soit absorbé, mais pour une salle de chant, il faut, au contraire, le diffuser.

Pour lire la suite (75 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous