Organiste et pilote de ligne

A la tribune de Saint-Eustache ou aux commandes d’un Diamond DA42, Baptiste-Florian Marle-Ouvrard est régulièrement suspendu dans les airs. Bientôt, c’est un Boeing qu’il pourra piloter, puisqu’il vient d’obtenir
son diplôme de pilote de ligne.
«On m’appelle plutôt Baptiste-Florian, mais certains préfèrent BFMO. » En 2015, après quelques années comme titulaire de l’orgue de Clichy-la-Garenne, fonction qu’il occupe encore aujourd’hui, BFMO se porte candidat, comme 51 autres personnes, aux trois postes d’organistes titulaires proposés à Saint-Eustache. Jean Guillou cédait la place après plus de cinquante ans de bons et loyaux services : un événement dans le milieu des organistes. Dossiers, entretiens, auditions… Une épreuve du feu devant un jury éclectique composé de Marc-Olivier Dupin, de Gea Garatti (chef de chœur adjointe de l’Opéra de Rome), de chantres, d’organistes franciliens… « Ce sont les meilleurs sportifs qui ont réussi l’épreuve ! » plaisante Baptiste-Florian. Déchiffrages et transpositions en simultané, course folle entre la tribune et la console de la nef, puisque cet orgue dispose également d’un clavier au sol… Tout cela devant près de mille personnes venues assister à l’événement. Baptiste-Florian devient alors cotitulaire de l’orgue de Saint-Eustache à 33 ans.

Pour lire la suite (81 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

1€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous