Attaque à Strasbourg : le conservatoire transformé en centre d’accueil

Suzanne Gervais 13/12/2018

Le conservatoire de Strasbourg, au sud du centre-ville, a été réquisitionné comme centre d’accueil des familles après les attaques qui ont eu lieu mardi soir. Le point avec son directeur, Vincent Dubois.

« Voilà un an et demi que le préfet du Bas-Rhin et le maire de Strasbourg ont décidé que le bâtiment du conservatoire et de la Cité de la musique serait le centre d’accueil des familles en cas d’attaque. Nous avons bien sûr tous espéré que cela n’arrive pas…
La cellule antiterroriste et le service sanitaire, avec la cellule psychologique, se sont installés dans nos bureaux hier matin, mercredi, à 7h30. Les cours ont tous été annulés, au moins jusqu’à lundi : chômage technique pour tout l’équipe du conservatoire, sauf une partie de l’administration. Les policiers et les médecins ont pris possession des bureaux, les fenêtres ont été occultées, pour que les journalistes ne soient pas tentés de prendre des photos depuis l’extérieur. Certains ont déjà essayé d’entrer en se faisant passer pour des accompagnants…
Depuis hier, 150 personnes ont été prises en charge, notamment des gens qui sont restés confinés dans des bars et des restaurants pendant des heures et d’autres qui ont vu le tueur. »

Propos recueillis par Suzanne Gervais

Pour lire la suite ( %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous