Rencontre de directeurs d’écoles de musique dans l’Est

Suzanne Gervais 09/01/2019
La Fédération musicale de Franche-Comté, le CNFPT  et Franche-Comté Mission Voix organisent leur rencontre annuelle des directeurs d’écoles de musique. Elle aura lieu à Besançon le 28 janvier.
Pour Cédric Imbert, directeur du CRC de Pontarlier, cette réunion est cruciale : « Nous avons beau être entourés par toute une équipe, le métier de directeur reste solitaire. D’où l’importance de se retrouver entre directeurs de différents établissements d’une même région au moins une fois dans l’année. » Une rencontre en début d’année qui permet de faire la connaissance des nouveaux directeurs et qui facilite les prises de contact pour les mois suivants.

La pédagogie en question

Marc Guinchard est directeur de l’école de musique intercommunale d’Ornans, une structure associative. « Il est essentiel, surtout pour les petites écoles de musique rurale, d’appartenir à un réseau, estime-t-il. Mon école se trouve dans une petite commune de 4 000 habitants. D’autant que, publiques ou privées, les écoles de musique se retrouvent sur la question des financements et de la pédagogie. » La pédagogie, justement. Chaque année, le rendez-vous orchestré par la Fédération musicale et le CNFPT permet d’aborder un thème. En 2019, les pratiques collectives : « Comment trouver un équilibre entre l’enseignement individuel et les cours collectifs ? C’est la question qui agite tous les directeurs ! poursuit Marc Guinchard. Les élus sont souvent tentés de faire des économies en rognant sur les cours individuels, à nous d’être suffisamment armés pour défendre une pédagogie basée sur ces deux aspects. » Autre question abordée lors de ces rencontres, la valorisation de l’enseignement musical auprès des décideurs politiques, comme du public.

Ressources et homogénéisation

Cédric Imbert et Marc Guinchard estiment tous deux que le directeur d’une école de musique est plus polyvalent que celui d’un grand conservatoire. D’où la nécessité de pouvoir se tourner vers des centres de ressources, rôle que jouent précisément le CNFPT et la Fédération musicale de Franche-Comté : « Nous nous adressons à eux pour des questions juridiques, de gestion du personnel, mais aussi lorsqu’il s’agit de monter des projets avec d’autres écoles de musique », explique Cédric Imbert. Les deux organismes proposent aussi des formations communes aux professeurs des écoles de la région, la plupart d’entre eux travaillant à la fois dans des écoles publiques et associatives.
Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Mots clés :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous