Exclusif : Johannes Neubert nouveau délégué général de l’Orchestre national de France

Antoine Pecqueur 11/01/2019

Le manager allemand quitte son poste d’intendant de l’Orchestre symphonique de Vienne pour devenir le bras droit d’Emmanuel Krivine

C’était une nomination très attendue, depuis le départ d’Eric Denut du poste de délégué général de l’Orchestre national de France. L’intérim est actuellement assuré par Didier de Cottignies, ancien directeur artistique de l’Orchestre de Paris. Selon nos informations, c’est donc Johannes Neubert qui va devenir le nouveau délégué général de l’Orchestre national de France. Flûtiste de formation (il a même joué au sein de l’Orchestre du Konzerthaus de Berlin), il s’est ensuite spécialisé dans le management culturel.  Il a travaillé au sein de l’English national Opera de Londres, puis au Konzerthaus de Vienne avant de prendre en 2011 le poste d’intendant de l’Orchestre symphonique de Vienne, où il a travaillé avec le chef Philippe Jordan. Il va donc désormais être le complice d’un autre maestro : Emmanuel Krivine. L’expérience internationale de Johannes Neubert devrait être un atout pour cette phalange qui entend encore développer son activité à l’étranger. Mais Johannes Neubert devra aussi asseoir la position de l’Orchestre au sein même de Radio France, où les deux phalanges symphoniques (Orchestre National de France et Orchestre Philharmonique de Radio France) doivent plus que jamais montrer leur complémentarité. D’autant plus dans un contexte où l’audiovisuel public est confronté à une vraie cure d’austérité – 190 millions d’euros d’économies budgétaires sont demandées aux différentes entités de l’audiovisuel public d’ici 2022. Une gageure.

Antoine Pecqueur

Pour lire la suite ( %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous