Concours d’entrée : la barrière de la limite d’âge

Nombre d’établissements supérieurs en France imposent des restrictions en matière d’âge. Mais pour ceux qui ont dépassé la limite et qui souhaitent faire carrière, d’autres solutions existent.
Dans les conservatoires supérieurs de musique et de danse de Paris et de Lyon les demandes affluent pour passer le concours d’entrée, mais il ne faut pas rater le coche ! Car pour un pianiste de 22 ans ou une soprano de 25 ans, c’est déjà trop tard pour entrer en premier cycle à Paris. Les conservatoires supérieurs visent l’exigence et l’excellence – 97 % des élèves du Conservatoire de Paris trouvent du travail, parfois même au cours de leur scolarité. D’où les limites d’âge aux concours d’entrée : « Hélas, il y a une inégalité incontournable en musique comme en sport : si l’on ne commence pas tôt, en général on ne devient pas un musicien professionnel, explique Bruno Mantovani, directeur de l’établissement. Entre démarrer le violon à 6 ou à 8 ans, il y a déjà une différence. Nous souhaitons le plus grand taux d’insertion dans la vie professionnelle, et si l’on veut avoir des gamins qui trouvent du boulot, il faut qu’ils commencent leur carrière entre 20 et 23 ans, sinon c’est trop tard. Si la musique n’est pas une nécessité vitale à l’adolescence et au début de l’âge adulte, ce n’est pas la peine de continuer. La vie de musicien est dure, il y a une notion de sacrifice et d’effort. On n’a pas 50 000 solistes qui vont jouer sur les scènes internationales. »

L’ère du jeunisme

Au Conservatoire de Paris, les limites minimales ont été supprimées au cours des années 1990 sous la direction de Marc-Olivier Dupin. Cela ne signifie pas pour autant « qu’il n’y a que des gamins de 15 ans qui entrent en piano », précise Bruno Mantovani. La plupart des jeunes intègrent le Conservatoire après le bac et se lancent dans la vie professionnelle entre 20 et 25 ans, car « plus tôt on apprend les choses, plus on les assimile ».

Pour lire la suite (77 %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

2€

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous