SOMMAIRE du 521

12/03/2019

ÉDITORIAL

Les enjeux actuels de la musique ancienne
Rappelez-vous les Cassandre qui prédisaient que le mouvement de retour sur instruments anciens ne serait qu’une mode ; les mêmes, en grande partie, qui pensaient que la Philharmonie de Paris serait un échec… Aujourd’hui, le paysage musical est riche de plus d’une centaine de formations sur instruments d’époque.

ACTUALITÉS

Aux Pays-Bas, la résistance de la musique ancienne
Le pays de la révolution baroque a beau souffrir d’importantes coupes budgétaires depuis la crise de 2008, il attire toujours des interprètes et des passionnés de musique ancienne du monde entier. Certains appellent toutefois les Pays-Bas à ne pas s’endormir sur leurs lauriers, notamment face à la concurrence grandissante d’autres pays.
Sylviane Tarsot-Gillery : « Les conservatoires, un espace d’innovation politique »
Classement des établissements, emploi des enseignants, diplômes… la nouvelle directrice générale de la Création artistique du ministère de la Culture nous dévoile les principaux axes de la réforme des conservatoires, qui va être expérimentée en Normandie et à Dole.

ORCHESTRES & ENSEMBLES

Ensembles baroques : une inégalité entre anciens et modernes
Les disparités de fonctionnement entre les formations pionnières de la révolution baroque et les nouveaux entrants sont patentes : si les premières sont devenues des institutions, les jeunes s’inscrivent dans des modèles très fragiles d’autogestion. Comment réduire ces inégalités dans un marché extrêmement concurrentiel ?

INSTRUMENTS & ÉDITIONS

Le marché des instruments historiques
La vogue des instruments anciens ne se dément pas, que ce soit sous la forme de copies modernes confiées à des artisans spécialisés ou dans la recherche effrénée de l’original. Analyse d’un secteur aux multiples facettes.
Olivier Féraud : « L’archéolutherie est un travail d’enquête »
A l’instar d’Olivier Féraud, basé à Lyon, les fabricants d’instruments médiévaux et renaissants ont une démarche résolument différente de celle des luthiers traditionnels.
Lutherie baroque : la Chine dans les starting-blocks
Les luthiers français sont de plus en plus nombreux à vendre à des prix imbattables des instruments à cordes baroques fabriqués en Chine. Un phénomène qui soulève néanmoins quelques questions.
Nicolas Bucher : « Le CMBV veut créer un parc instrumental pour les musiciens »
Le Centre de musique baroque de Versailles lance un vaste chantier pour étoffer son parc instrumental. Premier objectif : les anches doubles. Le point avec Nicolas Bucher, son directeur.
Répertoire baroque sur partitions modernes
Longtemps, la rareté des éditions modernes a freiné la diffusion de la musique baroque, notamment française. Les choses ont bien changé et les exécutions sur des copies d’éditions d’époque ne sont plus de rigueur aujourd’hui, grâce à un effort éditorial considérable.

PÉDAGOGIE

Instruments anciens ou modernes, faut-il choisir ?
Les doubles cursus mêlant instruments historiques et modernes commencent à se développer dans les conservatoires. Mais la France semble encore en retard par rapport à l’étranger.

CONSERVATOIRES

Moyen Age et Renaissance, parents pauvres de l’enseignement musical
Dans les départements de musique ancienne, le baroque se taille la part du lion et éclipse les répertoires plus anciens. Pour le musicien qui souhaite s’y frotter, la formation prend des airs d’Odyssée.

FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

Projet de loi fonction publique et enseignants artistiques territoriaux
Le 13 février a été présenté aux représentants des organisations syndicales et des employeurs le projet de loi de transformation de la fonction publique. Le point sur le versant territorial du projet pour les enseignants artistiques.

MÉTIER DE MUSICIEN

Les “Boréades”, l’exception juridique de la musique baroque
A l’affiche ce mois-ci de l’Opéra de Dijon, le dernier ouvrage lyrique composé par Jean-Philippe Rameau, en 1764, n’est tombé que très récemment dans le domaine public. Quel est le régime dont a bénéficié ce chef-d’œuvre ?

PORTRAIT “DOUBLE-VIE”

Chanteur et acteur
Du théâtre au studio de télévision, Flannan Obé appréhende la scène de bien des manières. Pour ce passionné d’opérette, c’est le jeu qui prime.

TRIBUNE

Dépression chez les musiciens : quelle responsabilité des conservatoires ?
La percussionniste Florie Fazio, qui enseigne au conservatoire du 20e arrondissement à Paris ainsi qu’à Bussy-Saint-Georges, appelle les établissements à prendre davantage en compte la psychologie des élèves.

OFFRES D’EMPLOI

34 offres d’emploi dans le numéro 521
10 postes d’orchestre
2 postes de direction d’établissement
22 postes d’enseignant (professeurs ou AEA)

Pour lire la suite ( %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous