Lettres de musiciens à l’Europe # Belgique

30/04/2019
Jos van Immerseel, chef d’orchestre, fondateur d’Anima Eterna.

Encore très jeune, il était pour moi évident que la musique et l’Europe étaient inséparablement unies.
Car toute bonne musique que je découvrais était sans bornes. Cela est devenu manifeste quand j’ai commencé à me produire et à voyager. Je découvrais toutes sortes de régions et de pays, chacun avec sa propre culture, mais intéressant uniquement dans sa globalité !
Quand j’ai fondé mon orchestre Anima Eterna Bruges, en 1987, on a tout de suite formé un ensemble international, parce qu’on voulait trouver les meilleurs musiciens. Aujourd’hui, nous comptons jusqu’à 35 nationalités. Je ne peux pas imaginer un orchestre d’une telle qualité sans cette inspiration mutuelle, sans cette ouverture d’esprit.
Je souhaite que les gens qui sont placés à la tête de l’Europe comprennent que la musique et la culture, plus que l’économie, sont d’une importance extrême pour l’avenir de l’Europe. Ceux qui ne s’en rendent pas compte se fourvoient.



Als jonge knaap was het voor mij reeds duidelijk dat muziek en Europa losmakelijk één zijn. Want alle goede muziek die ik leerde kennen was grenzeloos. Dat werd nog duidelijker toen ik begon te concerteren en te reizen. Ik ontdekte vele regio’s en landen, elk met een eigen cultuur, maar pas interessant in het grotere geheel!
Toen ik in 1987 mijn orkest Anima Eterna Brugge vormde, was dit vanaf het begin een internationaal Ensemble, want we wilden de beste musici vinden. Vandaag telt het tot 35 nationaliteiten. Ik kan mij geen kwalitatief orkest nog indenken zonder die wederzijdse inspiratie, zonder die openheid van geest.
Ik wens dat de Europese leiders begrijpen dat goede Muziek en alle goede Cultuur, meer dan de economie, van het grootste belang is voor de toekomst van Europa.
En ik hoop dat diegenen die dat niet beseffen, weten, dat ze zichzelf beschadigen.

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Mots clés :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous