Direction de l’Opéra de Lyon : aucun candidat retenu

Antoine Pecqueur 04/06/2019
L’institution va relancer la procédure de recrutement, repoussant la nomination à l’automne.

C’est un constat d’échec pour l’Opéra de Lyon. Aucun candidat n’a été retenu à l’issue des entretiens, qui se sont déroulés au cours du mois de mai. Comment l’expliquer ? La ville et l’Etat n’auraient-ils donc pas réussi à se mettre d’accord ? La semaine dernière, nous avons publié en exclusivité le courrier du Syndicat des artistes de la musique et de la danse de Lyon et de la région Auvergne-Rhône-Alpes adressé à Gérard Collomb, maire de Lyon. Ce courrier s’inquiétait d’une éventuelle nomination de Jean-Philippe Thiellay, actuel directeur adjoint de l’Opéra national de Paris, à la tête de l’Opéra de Lyon, au motif que son « profil était très administratif », et donc pas assez artistique. Les musiciens lyonnais auraient-ils donc été entendus ? A cela s’ajoute la question des nominations paritaires. Les structures publiques se doivent désormais, par volonté du ministère de la Culture, de nommer davantage de femmes à la tête des grandes institutions culturelles. Selon nos informations, seul le nom de Valérie Chevalier, actuelle directrice de l’Opéra de Montpellier, circulait. L’enjeu était d’autant plus crucial que la shortlist de l’Opéra de Paris ne comprend que des hommes, et qu’au Théâtre national de Villeurbanne, voisin de l’Opéra de Lyon, l’appel à candidature avait été prorogé en janvier dernier en raison du trop faible nombre de candidatures féminines. L’Opéra de Lyon a donc décidé de relancer la procédure de recrutement, repoussant la nomination à l’automne. D’ici là, l’établissement va-t-il jouer aux chasseurs de têtes pour éviter une deuxième déconfiture ?

Antoine Pecqueur


Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Mots clés :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous