Une enveloppe de 5 millions d’euros pour les harmonies et fanfares

Antoine Pecqueur 14/11/2019
Dans le cadre du projet de loi de finances a été adopté un amendement présenté par la députée Anne-Laure Cattelot. Une bonne nouvelle pour le monde des orchestres à vents.
Franck Riester a perdu cette bataille. Le ministre de la Culture ne voulait pas octroyer 5 millions d’euros supplémentaires aux harmonies et fanfares. Mais la députée Anne-Laure Cattelot (député LREM du Nord) a réussi à faire passer son amendement, avec 41 voix pour
La suite de l'article (82 %) est réservée aux abonnés...
et 39 voix contre, lors de la séance du 12 novembre à l’Assemblée nationale. L’analyse du scrutin est intéressante car elle montre une fracture au sein de LREM, dont 10 députés ont voté pour, contre l’avis du ministre. Les Républicains et les socialistes ont voté pour, sans doute aussi pour s’opposer à Franck Riester plus que pour soutenir directement cet amendement.
Subventions aux collectivités et associations
Il n’empêche : c’est une belle réussite pour Anne-Laure Cattelot, élue du Nord, qui connaît bien la situation des orchestres à vents, « insuffisamment soutenues financièrement ». Ces 5 millions d’euros seront affectés aux Drac, qui répartiront ensuite ces subventions aux collectivités territoriales et aux associations. Les harmonies et fanfares, souvent adossées à des écoles de musique, manquent aujourd’hui de fonds pour acheter des instruments, des partitions, parfois louer des lieux de répétitions. Cette augmentation budgétaire va permettre de redonner un nouveau souffle au secteur, qui pourra aussi davantage aller à la conquête des jeunes générations. Reste une interrogation : à quand une harmonie civile professionnelle à plein temps ?
Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous