5 chiffres clés sur la vie des ensembles spécialisés

Mathilde Blayo 28/01/2020
La Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux Spécialisés (FEVIS) a publié son rapport sur la vie des ensembles français. L’état des lieux d’un écosystème en mutation.

Le mécénat s’envole

12,5 % du budget des ensembles vient du mécénat, soit une augmentation de 37% par rapport à 2016. Mais quid de ces dons pour l’année à venir alors que le mécénat est en pleine réforme : la loi de finances de 2020 a décidé, mi-décembre, de baisser de 60 à 40% le taux de réduction d’impôt pour les entreprises ayant fait plus de 2 millions d’euros de dons.

Or 57% des montants collectés en France proviennent de grands groupes tels Orange, LVMH... qui pourraient donc décider de réduire leurs donations.

Baisse pour les collectivités territoriales

Les subventions des régions baissent de 25% en 2018, poursuivant la baisse de 11% de 2016. Pour les départements aussi, la tendance est à la baisse si l’on retire le soutien spécifique du Département Hauts-de-Seine qui lui est en hausse (attribué notamment à Insula Orchestra). Sans les Hauts-de-Seine, les subventions départementales baissent de 8% entre 2016 et 2018 pour une baisse cumulée de 20% entre 2014 et 2018.

Avantage aux petites formations

Les ensembles français ont fait davantage de concerts par rapport à 2016 avec une augmentation de 13% de la moyenne de représentations par ensemble. Un regain de la diffusion après la baisse enregistrée en 2016, mais qui reste modeste par rapport à 2014. II faut aussi noter que cette hausse des représentations ne concerne pas concerne pas tous les formats. Les productions musicales dont les effectifs dépassent 12 musiciens connaissent une baisse de 30% en moyenne de leurs représentations. La tendance est aux petites formations. 

Les ensembles s’exportent

Chaque ensemble a donné en moyenne 5,6 concerts à l’étranger, contre 4,7 en 2016. 643 concerts ont été donnés à l’international en 2018. L’Europe accueille le plus de concerts (73%). L’Amérique du Nord reste attractive (8%) mais elle est maintenant largement dépassée par l’Asie (16%) avec comme première destination hors Europe pour les ensembles spécialisés : la Chine. L’étranger accueille désormais 17% des concerts des ensembles.

 La création en bonne place

145 commandes originales ont été passées aux ensembles de la FEVIS. Il faut compter 1305 créations au sens de re-créations, transcriptions ou arrangements, interprétations nouvelles, œuvres nouvelles ajoutées au répertoire et commandes, qui représentent 11% des 1305 pièces. Ces commandes ont été passées par 41 ensembles et elles ne sont pas l’apanage des ensembles contemporains. 15% des commandes ne concernent pas cette esthétique.

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Mots clés :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous