Exclusif : Annulation de Musicora

Mathilde Blayo 12/03/2020
David Dugaro, directeur général du plus grand salon de musique en France, nous annonce le report de l’événement prévu en mai, en raison de l’épidémie du Covid-19.

Pourquoi avez-vous décidé d’annuler Musicora ?

Nous annulons Musicora, car nous ne pouvons pas prendre le risque de continuer l’organisation du salon avec une épée de Damoclès qui nous ferait tout annuler quelques jours avant sa tenue. Nous prenons cette décision aujourd’hui, avant que les partenaires et exposants investissent trop d’argent pour leur venue.
Plusieurs d’entre eux nous ont demandé si le salon allait bien se tenir avant de prendre leur billet de train, d’avion, les réservations d’hôtel et d’investir dans le matériel pour leur stand. Nous ne maîtrisons pas la situation et nous ne pouvions pas leur assurer que le salon se tiendrait. Aujourd’hui, avec l’interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes, nous ne rentrons pas dans les quotas. Cette interdiction court jusqu’au 15 avril pour le moment, mais nous n’avons pas suffisamment d’éléments pour assurer que Musicora se fera dans les meilleures conditions possibles.

Quelles sont les conséquences de cette annulation pour vous ?

Nous avions engagé du temps et de l’argent en communication, en fonctionnement. Mais si nous avions dû subir une annulation à quelques jours du salon, les conséquences financières auraient été bien plus importantes et aurait pu remettre en cause l’existence de Musicora. Et même si le salon avait pu se tenir, nous aurions eu peur d’avoir un salon décevant, avec moins de visiteurs et donc des exposants qui ne rentrent pas dans leurs objectifs. Entre un mauvais Musicora et pas de Musicora du tout, il valait mieux l’annuler.
Il n’y a pas de remise en question des salons suivants, justement parce que nous prenons cette décision maintenant. La 31e édition aura bien lieu en 2021. Tous les exposants contactés comprennent et nous disent qu’on peut compter sur eux l’année prochaine, ce qui n’aurait peut-être pas été le cas avec un salon décevant ou une annulation à la dernière minute. Les visiteurs qui avaient déjà acheté leurs billets seront remboursés.

Quel est l’impact de cette annulation pour les exposants ?

Effectivement les exposants sont pénalisés. Pour eux, les salons sont des événements à fort impact commercial. Ils y rencontrent leur public, prospectent de nouveaux clients, vendent parfois leurs produits. Avec l’annulation des salons comme Musicora ou Francfort, c’est moins de possibilités pour eux de se commercialiser, de se faire connaître.
Mais nous avons eu tous nos exposants au téléphone et ils nous remercient de prendre cette décision maintenant. C’est tout le monde de l’événementiel qui est touché par cette épidémie et les exposants le comprennent bien.
Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Mots clés :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous