Coronavirus : Fermeture des conservatoires

Mathilde Blayo 13/03/2020
Le président a annoncé hier soir la fermeture des écoles, collèges, lycées et universités jusqu’à nouvel ordre. Une mesure qui va aussi s’appliquer pour les établissements d’enseignements de la musique.

Jeudi 12 mars, Emmanuel Macron annonçait la fermeture de tous les établissements scolaires à partir du lundi 16 mars pour une durée indéterminée. Une décision qui pourrait impliquer les conservatoires puisqu’ils accueillent ces mêmes élèves. 

Les collectivités territoriales, à même de décider de la fermeture ou non des conservatoires, « devraient tous s’aligner sur la décision nationale, d’après ce que j’ai entendu », rapporte Roberto Llorca, directeur du CRR du Grand Chalon, qui indique que son établissement fermera à partir de lundi. 

Cinq semaines minimum d’arrêt des cours

A l’Haÿ-les-Roses également, la collectivité locale a décidé de la fermeture de l’établissement. « Tout est annulé. Concerts, auditions, les examens qui devaient se tenir avant les vacances de printemps… Nous allons voir si nous les reportons, nous dit le directeur de l’établissement, Gilles Kasic. Mais nous pouvons aussi envisager un passage sur la base du contrôle continu. Nous l’avons déjà fait, et c’est la santé qui doit primer maintenant. » Les indications du gouvernement sur la durée de la fermeture laissent penser qu’elle courra au moins jusqu’au début des vacances de printemps (dates de l’académie de Paris). Il y aura ensuite deux semaines de vacances pour les conservatoires de la zone C soit un arrêt des cours de minimum cinq semaines. 

 Au CNSMD de Lyon également, les cours, répétitions et programmation hors les murs sont annulés. Restent toutefois maintenus les concours d’entrée, avec "des mesures de précaution extrêmes" d’après le communiqué de presse. 

Enseignement par Skype

 « C’est une catastrophe pour les enseignants de ne pas voir leurs élèves pendant cinq semaines », explique Gilles Kasic. Dans son établissement, des élèves chinoises de haut niveau, rentrées en Chine en début de semaine, continueront à avoir des cours par Skype. « Pour les autres niveaux, nous réfléchissons à ce que nous allons mettre en place. La majorité des professeurs et des familles sont équipés pour faire des cours à distance, qui pourraient avoir lieu sur les créneaux habituels. Mais ça ne s’appliquera sans doute pas à 100% des élèves », confie le directeur du conservatoire de l’Haÿ-les-Roses. Au CRR de Chalon comme au CNSMD de Lyon, la direction envisage des solutions en vidéo pour maintenir les cours alors que l’établissement restera ouvert, l’administration restant active. De nombreux conservatoires restent ainsi ouverts pour les enseignants, l’administration et les réunions d’équipe. 

 

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Mots clés :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous