Exclusif : Covid-19 : L’activité partielle pour les intermittents du spectacle

Antoine Pecqueur 25/03/2020

Selon nos informations, l’ordonnance présentée par la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a été validée ce mercredi en Conseil des ministres.

Il est peu de dire que cette décision était extrêmement attendue. Ce week-end, un appel des artistes au gouvernement, signé notamment par William Christie, Raphaël Pichon ou encore François-Xavier Roth, avait demandé expressément que l’activité partielle soit accordée aux intermittents du spectacle comme pour tous les salariés.

Sans cette clause, c’est tout l’écosystème musical qui était mis à mal : les salles qui ont dû annuler les concerts ne peuvent payer les orchestres ou ensembles et, par ricochet, ces derniers ne peuvent rémunérer les musiciens. La balle était donc dans le camp de l’Etat.

En conseil des ministres de ce mercredi 25 mars, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a présenté l’ordonnance relative aux intermittents du spectacle. Et il a  été décidé que le régime de l’activité partielle pouvait s’appliquer à cette catégorie professionnelle. Pour rappel, le principe est que l’Etat paie 70% du salaire brut (ce qui correspond à 84% du net). Les structures culturelles vont donc pouvoir respirer. Cette annonce suit celle faite la semaine dernière par Muriel Pénicaud et Franck Riester de la neutralisation de la période à partir du 15 mars pour les intermittents.

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Mots clés :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous