«Nous ne savons pas quand le Met sera de nouveau en capacité de nous payer»

Mathilde Blayo 31/03/2020

Alors que New York est l’épicentre de l’épidémie du Covid-19 aux États-Unis, le Metropolitan Opera (Met) a pris une décision radicale pour faire face à la crise : mettre fin à la saison 2019-2020 et cesser de payer ses employés à partir du 1er avril. Un musicien de l’orchestre témoigne anonymement de la situation et de ses inquiétudes. 

Que pensez-vous de la décision du Met ? 
Je comprends pourquoi ils l’ont prise. La situation n’est pas bonne pour le Met, qui perd de l’argent avec la fermeture de la billetterie. Mais ce n’est pas un bon message pour les salariés, alors même que c’est pour eux, pour voir les artistes, que les gens achètent des billets.

Il y a plus de 1 000 employés, danseurs, choristes, techniciens, musiciens, qui sont privés de salaires. À l’orchestre, nous sommes 97 musiciens salariés à plein-temps et une quarantaine de musiciens occasionnels. Nous ne sommes pas virés, nous restons employés sans être payés. 

Comment allez-vous faire pour vivre sans salaire ? 

Nous devrions toucher une aide de l’État qui prend en charge le chômage technique. Nous ne connaissons pas encore son montant, mais ce sera un pourcentage de notre salaire habituel. Tout cela n’est pas encore très clair, la situation évolue vite. Certains musiciens dans le besoin ont fait appel à des associations qui les aident. Le gouvernement a aussi suspendu certains paiement : les propriétaires peuvent ne pas payer leur prêt pendant 90 jours. Les banques renoncent à leurs intérêts. Ces quelques mesures vont nous aider à traverser cette période, mais tout dépendra de la durée de l’épidémie. Plus cette situation durera, plus ce sera dur financièrement. Nous ne savons pas du tout combien de temps il faudra avant que le Met ouvre à nouveau, ni quand il sera en capacité de verser nos salaires. 

Comment envisagez-vous la reprise pour la saison 2020-2021? 

L’orchestre a encore des dates prévues au Carnegie Hall en juin. Elles n’ont pas été annulées, mais j’ai du mal à imaginer qu’elles soient maintenues… L’orchestre lancera la prochaine saison en septembre. Mais pour que la saison ouvre à l’heure il faudrait qu’on commence à travailler en juillet au plus tard et qu’on fasse nos répétitions avec les danseurs et les choristes en août. Toutes les nouvelles productions devront être prêtes avant la fin de l’été… Donc il y a encore beaucoup de travail pour être prêt en temps voulu. Il faut voir comment la situation évolue d’ici là. En attendant, tous les musiciens pratiquent leur instrument chez eux et on se tient prêt pour reprendre le travail dès que possible. J’espère que le Met pourra lever assez d’argent pour nous permettre de reprendre sur des bases financières solides et payer correctement les artistes, ceux grâce à qui il y a des spectateurs.

 

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Mots clés :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous