À Hong Kong, la musique face au Covid-19

Mathilde Blayo 06/04/2020

Alors que l’épidémie semblait perdre en intensité dans la cité-État, laissant croire à une réouverture des salles de concert, la situation s’est inversée ces dernières semaines.

Depuis le début de l’épidémie, Hong Kong fait face à la crise de façon exemplaire. Jusqu’à la mi-mars, ce territoire parmi les plus densément peuplés du monde avec ses 7,5 millions d’habitants, ne comptait que quelques centaines de cas confirmés de Covid-19 avec seulement quatre décès. Dès le 25 janvier, écoles, universités, crèches étaient fermées, ainsi que les salles de concert, interrompant la saison du Hong Kong Philharmonic Orchestra.

« La ville n’est pas à l’arrêt »

« La ville n’est pas à l’arrêt et nous ne sommes pas confinés chez nous, raconte le Français Olivier Nowak, flûtiste de cette formation. Les commerçants sont ouverts, même non essentiels, les restaurants auss,i même s’ils fonctionnent à 50% de leur capacité. La distanciation sociale est très respectée dans les rues où tout le monde porte un masque depuis de début de l’épidémie. » Les frontières de la cité-État sont fermées et toute personne voulant entrer sur le territoire doit passer deux semaines en quarantaine, à domicile ou dans un hôtel. Début mars, la situation encourageante a laissé croire à la possibilité de rouvrir les salles et de reprendre les concerts au mois d’avril. 

Pas de reprise en avril

C’était compter sans les Hongkongais expatriés en Europe ou aux États-Unis qui ont décidé de rentrer à l’arrivée de l’épidémie dans leur pays d’accueil. Depuis la mi-mars, le nombre de cas confirmés à drastiquement augmenté à Hong Kong, passant de 150, le 15 mars, à environ 800 aujourd’hui. « Avec cette deuxième vague de contamination, il n’est plus question de reprendre l’activité d’orchestre en avril, explique Olivier Nowak. On ne devrait pas non plus pouvoir reprendre la saison telle que programmée en juin. On a des chefs invités en juin, qu’on ne fera pas passer deux semaines en quarantaine si cette mesure n’a pas été levée. » La saison de l’orchestre doit finir début juillet. 

Concerts de musique de chambre

En attendant la réouverture des salles, la direction de l’orchestre a évoqué la possibilité d’organiser des concerts de musique de chambre « dans des lieux emblématique de Hong Kong, rapporte le flûtiste. Avec une technique importante, des drones… Mais pour le moment il est toujours interdit de se réunir à plus de quatre dans la rue. » Les musiciens se tiennent prêts : « Mais il faudra aussi voir comment la population recevra ce type de concert en plein air. Il ne faudrait pas donner l’impression d’être laxistes. Ici tout le monde porte le masque et quand des Européens ou des Américains ne le portent pas, c’est perçu comme une provocation. » La date de réouverture des salles et les programmes qui seront joués restent très flous, mais Olivier Nowak se dit « quasiment certain qu’on aura une activité dès l’ouverture de la salle. Nous avons envie de jouer, d’avoir un programme en plan B à proposer. »

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Mots clés :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous