Covid-19 : une première étude allemande sur la reprise des activités musicales

Mathilde Blayo 07/05/2020

Des chercheurs de l’Institut de Médecine de la Musique de Freiburg livrent leurs recommandations.

En guise de préambule, les chercheurs allemands rappellent tout d’abord que ces recommandations peuvent changer selon l’évolution de l’épidémie et selon les découvertes scientifiques. Ce que l’on sait pour le moment, c’est que le Covid-19 se transmet par gouttelettes et aérosols, émis par la respiration, la salive, des sécrétions respiratoires. De petites quantités d’air sortent effectivement de la bouche des chanteurs et des pavillons des instruments, mais ce qui fait le son c’est la vibration.

Distance de 3 à 5 mètres entre chanteurs

 

Pour autant, d’importantes quantités de mucus sont sécrétées pendant le jeu ou le chant, qui peuvent être expulsées par la toux, des éclaircissements de gorges. Des gouttelettes sont aussi facilement projetées pendant le chant, notamment sur les consommes. Pour cela, les médecins allemands recommandent d’étendre la règle de distanciation à 3 ou 5 mètre pour les chanteurs comme les instrumentistes à vent. Dans les grandes salles, il faudrait maximiser cette distance et assurer une grande ventilation. Pour le chant choral, le risque d’infection est supposément multiplié. Il est ainsi recommandé de tester les chanteurs avant toute répétition pour exclure les cas positifs au Covid-19. Devant l’impossibilité de mener de tels tests aujourd’hui, les médecins recommandent que les chorales ne reprennent pas leur activité jusqu’à nouvel ordre. Pour ce qui est des cours individuels, les cours pourraient se tenir si la distance de 3 à 5 mètres peut être mise en place et la salle aérée au moins 15 minutes entre chaque élève.

Espaces ventilés

Les scientifiques rappellent qu’il n’y a pas de mesure sur la charge virale dans l’air soufflé par un instrument à vent. Mais jouer de ces instruments nécessite bien un échange intensif d’air dans les poumons et les voies respiratoires, avec des pressions d’air parfois élevées. La question reste : est-ce que la charge virale est réduite par les voies respiratoires de l’instrument ? Pour ce qui est des recommandations pour les cours d’instrument, il s’agit là aussi de suivre la distanciation de 3 à 5 mètres, dans une salle qu’on aère au minimum 15 minutes. Dans le cas des ensembles avec instrument à vent, il faut maintenir cette distance entre chaque musicien et jouer dans des espaces ventilés. Le risque de transmission dans les grands ensembles étant probablement élevé, les médecins allemands recommandent de ne pas reprendre l’activité jusqu’à nouvel ordre.

Nettoyer les instruments partagés

De manière générale, dans le cadre des cours d’instrument ou de chant, les scientifiques recommandent le port du masque quand élèves et professeurs ne jouent pas. Il faut aussi privilégier la pratique en extérieur. Pour les pianos, comme pour les autres instruments partagés, il faut que les élèves et professeurs se lavent les mains avant de jouer et que les instruments soient nettoyés avant et après le passage de l’élève. Concernant la reprise des orchestres, les médecins préconisent là aussi un test sur tous les musiciens avant la répétition pour s’assurer que personne ne soit positif au Covid-19. Devant l’impossibilité de réaliser de tels tests pour le moment, le rapport recommande de ne pas reprendre l’activité jusqu’à nouvel ordre.

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Mots clés :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous