Dominique Muller, nouveau délégué à la musique au ministère de la Culture

Antoine Pecqueur 31/08/2020

Selon nos informations, la Direction générale de la création artistique a nommé l’ancien chef du bureau de la musique de la ville de Paris.

L’attente devenait insupportable pour le secteur. Depuis le départ d’Alain Loiseau il y a un an, le poste de délégué à la musique du ministère de la Culture était resté vacant. La directrice générale de la création artistique, Sylviane Tarsot-Gillery, a reçu différents potentiels candidats. Mais sans succès…

Selon nos informations, ce serait finalement Dominique Muller qui obtiendrait le poste. Un choix interne, puisqu’il était jusqu’à présent délégué adjoint à la musique. Avant son entrée au ministère, il occupait le poste de chef du bureau de la musique de la ville de Paris. Il aura donc fallu autant de temps pour faire monter en grade un adjoint…

Concurrence du CNM

Mais si l’attente fut aussi longue, c’est en raison de la nature même du poste. Car la création du Centre national de la musique (CNM) a rebattu les cartes. Que devient le poste de délégué à la musique face à cet établissement, dont le budget monte encore en puissance avec le plan d’aide au spectacle vivant ? De façon plus globale, c’est aussi le rôle même de la Direction générale de la création artistique qui interpelle. Mais, dans le contexte de crise sanitaire, et avec le temps dont elle dispose avant les prochaines présidentielles, il y a peu de chance que Roselyne Bachelot se lance dans une vaste réforme du fonctionnement du ministère.

En cette rentrée, les dossiers ne vont toutefois pas manquer pour Dominique Muller, avec notamment la remise à l’eau de l’Opéra de Paris. Si le cabinet de Roselyne Bachelot, et notamment la nouvelle conseillère au spectacle vivant Hélène Amblès, lui laisse une marge de manœuvre.

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Mots clés :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous