Philippe Tormen  : «  Réduire les écarts de la fracture numérique  »

Mathilde Blayo 02/09/2020
Après avoir dirigé les CRD d’Évreux et de Pantin, Philippe Tormen prend la direction de celui de la communauté urbaine de Grand Paris Seine et Oise. Il nous donne son point de vue sur cette rentrée.

« Pour l’ensemble du personnel, qui, après la longue période de confinement, est impatient de retrouver élèves, parents, et partenaires, pour partager de nouvelles expériences artistiques sur le territoire, c’est une rentrée inédite. Mais cela ne peut pas se faire comme avant : le confinement a apporté une continuité pédagogique sans précédent, avec son lot d’expérimentations, de découvertes, de tâtonnements et d’audaces. Il a également permis de créer de nouveaux liens. J’ai demandé une étude pour comprendre ce qui a fonctionné et moins bien fonctionné pendant le confinement. La fracture numérique est présente chez les usagers comme chez les enseignants, et nous travaillons activement à réduire les écarts.

Pour cette rentrée, je souhaite construire un nouvel équilibre entre des mesures sanitaires protectrices et une réflexion pédagogique nécessairement différente. Les mesures sont certes contraignantes et nous éloignent brutalement du monde d’avant, mais ce qui est prometteur, c’est ce passage obligé dans l’ère numérique : ces nouveaux outils réinventent le rapport au “face à face” pédagogique, à la conception de projets, à la culture de “service public”. Quel serait ainsi le seuil de tolérance de “présentiel” et de “distanciel” qu’adopterait l’établissement tout en garantissant le meilleur lien avec la matière artistique ? Avec mes équipes, je travaille sur un nouveau projet d’établissement, qui nous conduira à l’édification d’un conservatoire augmenté, dans son nouveau rapport à l’enseignement, à l’usager, et à la diffusion artistique.
Dans nos métiers, nous avons l’habitude d’entretenir la culture du risque artistique. Aujourd’hui, le risque sanitaire fait partie d’une nouvelle équation. Nous n’avons pas d’autre choix que d’avancer. ».

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Mots clés :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous