Scène de rue à la Bastille

15/01/2011
Les chanteurs de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Paris proposaient, à l’amphithéâtre Bastille, un bouquet de songs extraits de Street Scene de Kurt Weill, une œuvre de 1947 qui n’a été créée en France qu’en mars dernier (à l’Opéra de Toulon, voir LM 386).

Street Scene à l’Opéra de Paris : Cyrille Dubois et Olivia Doray (Mirco Magliocca)
 

Nous entrons dans “la vie mode d’emploi” d’un immeuble des quartiers populaires du New York des années 40, avec ses rumeurs – bruits du quotidien (Ice Cream Sextet) et colportages –, ses drames et ses petites aventures…
D’emblée, la transcription pour piano éclaire la pièce de la lumière tamisée du piano-bar, sous les doigts piquants et très précis de Chloé Ghisalberti et d’Alphonse Cemin. Jolie mise en scène signée Irène Bonnaud, assez simple mais efficace, chorégraphiée et pleine d’humour.
Si les voix de ce jardin vocal ne sont pas toutes égales, se distinguent cependant de belles fleurs, à commencer par Manuel Nunez Camelino, ténor très souple et surtout excellent comédien. Ilona Krzywicka portait une poignante Mrs Maurrant, puissante et déchirante dans ses lamentos, essuyant la dure autorité de son mari, incarné par le marbre viril de Damien Pass. On citera aussi Michal Partyka, l’amant au tout petit rôle mais qui suffit à faire vibrer la belle chaleur de son baryton. Les héros de la soirée restent nos deux lovers : la soprano Olivia Doray et le ténor Cyrille Dubois. Elle est Rose Maurrant, pauvre enfant ravissante et tendre, avec toute la profondeur d’une voix mûre et pulpeuse ; lui, c’est Sam Kaplan, un intello mal déniaisé, poète éperdument amoureux à qui il prête une voix prometteuse : fine et robuste à la fois, elle lui permet déjà d’arborer une belle palette de couleurs. (19 décembre)
Clément Rochefort

Pour lire la suite ( %) choisissez votre offre :

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Cet article premium

Acheter cet article
Pack (crédité 12 €)

10 €

Acheter un pack
Mots clés :
Partager:

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous