Réouverture accélérée des lieux culturels

Antoine Pecqueur 29/04/2021
Dès le 19 mai, les salles de spectacle pourront accueillir 800 spectateurs en intérieur et 1000 en extérieur. Et à partir du 9 juin, la mise en place du pass sanitaire devrait permettre d’accueillir jusqu’à 5000 personnes.
Dans un entretien à paraître demain dans la presse régionale, Emmanuel Macron donne un calendrier pour la reprise de l’activité culturelle. Sauf situation sanitaire dégradée, les musées, monuments, cinémas, théâtres et salles de spectacle pourront rouvrir dès le 19 mai. Avec des jauges réduites à 800 spectateurs maximum en intérieur et 1000 en extérieur. Le public devra rester assis. Le couvre-feu est décalé à 21h, ce qui permet aux lieux culturels d’ouvrir leurs portes pour des représentations courtes en soirée.

Pass sanitaire

Mais surtout, les conditions vont s’assouplir très vite : dès le 9 juin, les établissements pourront accueillir jusqu’à 5000 spectateurs. Une avancée spectaculaire qui se fera seulement si le pass sanitaire se met en place. Sous format numérique, ce dernier pourrait aussi bien comprendre un certificat de test négatif, un certificat d’immunité ou bien une attestation de vaccination. La France va donc s’inscrire sur la même ligne que le Danemark, qui a mis en place un Coronapass permettant d’aller notamment dans les lieux culturels. Et à partir du 30 juin, il n’y aura plus de limite de jauge pour les établissements recevant du public, mais avec maintien des gestes barrières et distanciation sociale.

Lobbying

Ces annonces vont rassurer le secteur du spectacle vivant. Emmanuel Macron n’a donc pas fait le choix d’ouvrir en premier lieu les musées, comme il l’avait pourtant évoqué dans une réunion mi-avril avec une quinzaine de maires. Le lobbying du spectacle vivant aura donc porté ses fruits. Et même au-delà des espérances… Le protocole prévoyant des jauges à 35% puis 65% et enfin 100% à la rentrée a été entièrement revu. Le développement du pass sanitaire doit permettre aux plus grandes manifestations de pouvoir se tenir dès cet été. Dommage que certaines comme les Eurockéennes ou Hellfest aient déjà annulé leur édition… Après avoir longtemps tergiversé, l’exécutif veut donc accélérer la reprise. Espérons que les conditions sanitaires ne feront pas mentir cet agenda.

Abonnement à La Lettre du Musicien

abonnement digital ou mixte, accédez à tous les contenus abonnés en illimité

s'abonner
Mots clés :

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à commenter cet article

Pour commenter vous devez être identifié. Si vous êtes abonné ou déjà inscrit, identifiez-vous, sinon Inscrivez-vous