Un Steinway, sinon rien ? (Marianne)

[REVUE DE PRESSE] La diversité est adorable, disait Alain. Et l’uniformité, en ces temps de rapacité mondialisée, toujours suspecte. Affligé par la fermeture des manufactures Pleyel en 2013, le mélomane curieux peut se poser la question : pourquoi les plus grandes salles de concerts du monde sont-elles toutes équipées de pianos Steinway & Sons ?

Lire la suite